Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 décembre 2012

Voeux 2013

Vœux pour 2013

 

 

Nous faisons le vœux que ces temps soient porteurs d'améliorations dans la vie de toutes et tous. Nous continuerons à agir en ce sens et nous vous souhaitons, en priorité, la santé ainsi que toutes les joies possibles pour 2013.

Bonne et heureuse année. 

Natalie Francq, Françoise Lavenu, Michelle Merrouche

 

 

Comme chaque année, la mairie de Gelos édite un bulletin municipal qui sera distribué en début d'année 2013. La loi donne à chaque liste d'opposition ayant des élus au Conseil municipal, le droit d'inclure un texte dans les bulletins municipaux.

Au nom de la liste "Gelos, pour un renouveau démocratique", nous avons remis à la mairie le texte que vous trouverez ci-dessous.

 

 

 

Madame, Monsieur, cher-e-s ami-e-s,


Le futur débat sur les orientations budgétaires de notre commune pour 2013 conduira la majorité municipale à gérer les difficultés de crédits. L’héritage des orientations nationales, dévastatrices pour les collectivités locales, et la méfiance des banques sont à l’origine des insuffisances budgétaires. En outre, à Gelos, le report régulier d’opérations d’investissements, année après année, a empêché l’obtention des aides financières de l’Etat qui les auraient accompagnées. Une certitude cependant : nos impôts serviront à payer la pénalité de 14 567 € en 2011 due au déficit de logements sociaux sur la commune, qui sera multipliée par 5 à partir de 2013, et la pénalité pour absence d’embauche de personnes handicapées ! Nous nous inquiétons particulièrement de la réfection totale du second terrain de foot (pour rappel 200 000 € ont été engagés en 2012). Pour faire face à ces dépenses, la municipalité, devra faire des choix : augmenter les impôts ou faire des coupes sombres… sur les indispensables travaux de voirie, la gestion des écoles, la réfection du Club House ? Les habituels repas et sorties offerts aux aînés ? … Les indemnités des élu-e-s ? Ou bien sur les aides aux principales associations qui animent la commune telles que l’école de musique, l’USVG ou la MJC Rive Gauche ? Cette dernière a déjà vu son « point information jeunesse » (PIJ) sacrifié par le refus du maire de verser sa quote-part de 4 950 €. Les jeunes de la rive gauche de communauté d’agglomération Pau-Pyrénées (CDAPP) devront se passer de ce service patiemment développé pendant cinq années de travail et devenu « tête de réseau départementale ». À ceux qui disent que les jeunes « n’auront qu’à aller à Pau », nous répondons que les services de proximité participent à la qualité de la vie locale. 

Le débat budgétaire, c’est bien l’affaire de toutes et tous, c’est pourquoi nous vous invitons à suivre ces discussions qui devront se tenir avant fin mars. 

En attendant nous vous souhaitons une année 2013 en bonne santé et pleine de petits plaisirs ! 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.